16 Février 2015

Les effets négatifs de l’austérité libérale sur la sécurité de la population

Le député de Sanguinet et porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor, Alain Therrien, dénonce les restrictions du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, imposées aux employés de l’État à propos de leurs déplacements; on commence d’ailleurs à en voir les impacts négatifs sur la sécurité des citoyens.

« Depuis le 25 novembre dernier, les déplacements des employés sont fortement limités; en fait, ils restent dans leurs bureaux, et les effets de cette mesure d’austérité commencent à se faire sentir. La sécurité des citoyens peut être compromise, par exemple lorsque des inspecteurs en prévention des incendies de la Sécurité publique ne peuvent plus se déplacer dans les centres de personnes âgées pour s’assurer qu’ils répondent aux normes, ou lorsque des inspecteurs du MAPAQ ne peuvent plus faire d’inspections dans les restaurants. Les gens responsables de l’application et du respect de nos lois doivent pouvoir aller sur le terrain », a déclaré Alain Therrien.

Le député se questionne également à propos d’autres ministères, qui doivent appliquer la même directive. Au ministère des Transports, est-ce que les inspections des viaducs qui se dégradent sont limitées? Au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, est-ce que les inspections des entreprises polluantes sont réduites? Au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, est-ce que les inspecteurs peuvent vraiment s’assurer que les compagnies forestières ne coupent pas plus de bois que ce qui leur est alloué?

«Il doit aujourd'hui corriger la situation pour que les gens qui travaillent à faire respecter nos lois puissent accomplir convenablement leurs tâches. Le ministre doit rassurer les Québécois, qui constatent aujourd'hui les effets de l'austérité sur leur sécurité et leur environnement», a conclu Alain Therrien.