7 Février 2017

La nouvelle taxe libérale coûtera cher aux banlieues de Montréal

La nouvelle taxe libérale coûtera cher aux banlieues de Montréal


Saint-Constant, le 6 février 2017 – Le député de Sanguinet, Alain Therrien, dénonce la nouvelle taxe que le gouvernement libéral imposera aux banlieues de Montréal, et ce, sans aucune forme de transparence.


« Nous avons eu la confirmation, ce matin, que le gouvernement Couillard a caché une nouvelle taxe pour les banlieues dans la Loi sur l’Autorité régionale de transport métropolitain, l’ARTM. En effet, uniquement pour la réforme de la structure, les banlieues devront débourser une somme supplémentaire de 32 M$, qui s’ajoutera à l’augmentation déjà prévue de leurs cotisations, qui se chiffre elle aussi à plusieurs millions de dollars », a illustré Monsieur Therrien.


« Ainsi, Longueuil, Laval et les autres banlieues sud et nord vont payer des millions de plus, mais ne bénéficieront d’aucun nouveau service de transport en commun. Pire : à ces augmentations spectaculaires, il faut ajouter les coûts de la subvention annuelle que les municipalités devront finalement verser pour le Réseau électrique métropolitain; on parle ici d’une facture supplémentaire d’environ 200 M$, alors que le gouvernement avait promis que le REM ne nécessiterait aucune subvention », a-t-il poursuivi.


« Enfin, en créant l’ARTM, le gouvernement libéral a refilé une facture de TVQ de plusieurs millions de dollars aux municipalités. À terme, en 2020, elle se chiffrera à près de 15 M$. Quand le gouvernement libéral cessera-t-il de faire payer aux municipalités la réalisation de ses promesses électorales, dont le coût ne cesse d’augmenter? », a demandé Alain Therrien.