10 Février 2015

Coupes libérales dans les programmes de la Société d’habitation du Québec : Les décisions du ministre Pierre Moreau menacent les logements sociaux

Saint-Constant, le 4 février 2015 – Le député de Sanguinet,  Alain Therrien, s’inquiète des récentes démissions à la Société d’habitation du Québec (SHQ) et des impacts qu’auront les coupes du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Pierre Moreau, sur l’avenir des logements sociaux du Roussillon.

« Nous avons dit à plusieurs reprises que les coupes dans les programmes dédiés au logement sont dommageables. C’est très inquiétant pour l’avenir des logements sociaux, en région et partout au Québec. Les libéraux ont coupé RénoVillage, le programme de rénovation d’urgence, ainsi que le programme Rénovation Québec. Ils ont aussi réduit considérablement le programme d’adaptation de domicile pour les personnes handicapées et s’attaquent maintenant à AccèsLogis Québec. Les gens et les régions sont inquiets, et avec raison. L’austérité libérale est inacceptable; le ministre Pierre Moreau doit réinvestir dans ces programmes immédiatement », a déclaré Alain Therrien.

Des organismes dédiés au logement social dans la région, notamment la Société locative d'investissement et de développement social (SOLIDES)et la Fédération régionale des OSBL d’habitation de la Montérégie, ont été rencontrés pour faire un survol de la situation, suite à ces annonces. «Les besoins sont grands, les citoyens qui en dépendent sont démunis et les conséquences de telles coupes extrêmement inquiétantes. L’offre de logement social ne répond déjà pas à la demande dans la région et les budgets dédiés seront amputés. C’est insensé. Ce gouvernement nous avait promis que coupures n’affecteraient pas les services offerts à la population. Quel mensonge éhonté!», de conclure le député de Sanguinet.