4 Avril 2016

Bilan de la journée citoyenne 2016 de Saint-Mathieu

Mardi dernier, le 29 mars 2016, se tenait la journée citoyenne de Saint-Mathieu, organisée par le député de la circonscription de Sanguinet. À l’issu de cette journée, nous pouvons dresser un bilan positif des rencontres où les organismes, les entrepreneurs et les citoyens de la municipalité ont pu interpeler leur député afin de lui faire part des dossiers qu’ils considèrent comme étant prioritaires.

La journée a commencé par une rencontre avec les bénévoles dévouées de la bibliothèque de Saint-Mathieu qui ont tenu cette institution municipale ouverte pendant plus de trois décennies. «J’ai été très ravi de rencontrer ces dames fort sympathiques afin de leur témoigner toute ma gratitude, au nom des citoyens, pour tout ce qu’elles ont accompli» a déclaré le député. S’en est suivi une rencontre avec les organismes de la municipalité qui ont témoigné des difficultés qu’ils rencontrent au niveau du financement et de la recherche de bénévoles. «Je crains malheureusement que ce soit un problème de plus en plus important et préoccupant. Tous les organismes semblent souffrir de ces problèmes. J’aimerais d’ailleurs profiter de cette tribune pour inviter les citoyens à s’impliquer auprès des organismes locaux. Donner un peu de son temps peut apporter énormément de bien pour la communauté» a affirmé Alain Therrien.

Par la suite, le député a rencontré quelques entreprises de la municipalité afin d’échanger sur les facteurs pouvant nuire ou aider ces différents commerces. Plusieurs sujets ont été abordés, mais nous pouvons tout de même cerner les commentaires autour du fait que les entrepreneurs de la région voudraient plus d’appui de la part des paliers gouvernementaux, soit pour le développement ou pour la modernisation des installations. «Je vais aider les entrepreneurs de ma circonscription du mieux que je le pourrai. Par contre, je dois déplorer que le gouvernement libéral ne semble pas comprendre l’importance que revêtent les PME, notamment pour une communauté comme Saint-Mathieu. Au contraire, ils ont annoncé une hausse des taxes pour les PME qui prendra effet en janvier 2017 et qui atteindra 200 millions de plus en 2018-2019. Je trouve cela extrêmement consternant, ce n’est pas comme cela que l’on crée de la richesse et des emplois» a déclaré Alain Therrien.

En soirée, le député a convié les citoyens de la municipalité à une assemblée afin d’échanger avec ces derniers et ainsi recueillir des commentaires qui n’auraient pas été mentionnés lors du porte-à-porte au cours de la semaine précédant l’évènement. De ces commentaires, deux axes centraux ont été mis en évidence. Dans un premier temps, les citoyens ont émis le désir d’obtenir plus de services aux familles. Plusieurs ont demandé une zone cyclable et piétonnière sur la rue Principale afin de pouvoir y circuler de façon plus sécuritaire. Sur ce point, Madame Poissant, mairesse de la municipalité, nous a confirmé que des plans sont en cours de planifications. Il a également été porté à notre attention le fait que la municipalité devra avoir des services tels un CPE ou une école couvrant toutes les classes primaires afin d’attirer de nouvelles familles à Saint-Mathieu. Sur ce, le député a indiqué qu’il travaillait sur ces dossiers, mais que les restrictions budgétaires du gouvernement forçaient le report de ces projets à 2019-2020 au minimum. «Mon travail à l’Assemblée nationale est, entre autres, à pousser le gouvernement à investir plus pour les familles. Je constate malheureusement sur le terrain que ce sont les familles les grandes victimes de l’austérité des libéraux» a déploré Alain Therrien. Outre les services aux familles, un point majeur qui semblait affecter les citoyens est le dossier des eaux usées de la municipalité. Rappelons que le traitement des eaux usées de Saint-Mathieu est tributaire du réseau de la municipalité de Saint-Philippe qui sera bientôt utilisé au maximum de sa capacité due à la croissance rapide de cette dernière. La conséquence est que de nombreux citoyens de Saint-Mathieu n’ont pas accès à ces services. «Sur ce point, je me suis engagé personnellement à interpeler le ministre des Affaires municipales afin qu’il se penche sur la situation dans les plus brefs délais» a affirmé le député.

«Au final, je suis très satisfait de cet exercice. Je remercie les citoyens et les instances de Saint-Mathieu pour cet accueil que l’on m’a témoigné. J’ai pris bonne note de chaque commentaire et je veillerai à en faire le suivi. En conclusion, j’ai hâte de réitérer l’expérience dans les autres municipalités de la circonscription.» Alain Therrien, député de Sanguinet.